Header

Koffi Olomidé à la fois condamné et acquitté

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné lundi le chanteur congolais, à deux ans de prison avec sursis pour “atteintes sexuelles sur mineure” de moins de 15 ans, en l’occurrence une de ses ex-danseuses.

Le 11 février, le ministère public avait requis à l’audience sept ans de prison à l’encontre du chanteur, poursuivi pour “atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité” et pour “séquestration” sur quatre de ses danseuses. Les plaignantes l’accusaient de leur avoir imposé des relations non consenties lorsque l’artiste donnait des concerts ou enregistrait en France.

Lors de cette même audience, le chanteur a été aussi acquitté de plusieurs charges qui pesaient contre sa personne selon une interview de son avocat, accordée aux médias présents sur les lieux ” Monsieur Koffi Olomidé a été relaxé de la quasi-totalité des accusations qui ont été formulées contre lui…”

Koffi Olomidé doit payer deux amendes de 5.000 euros pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des plaignantes.

Partager l'info

Vous allez aimer aussi ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *