Header

Patricia Lamah: De la maîtrise du Droit des affaires au prix ciseaux d’or Koiffure Kitoko

kitoko-koiffure-patricia-lamah

Koiffure Kitoko , est un jeu télévisé produit par A+ , une des branches de canal plus Afrique , dans laquelle s’affrontent  6 candidates ( toutes coiffeuses amateurs ou professionnelles ) sur une période de huit semaines.  Ces candidates s’affrontent en public devant un jury de trois experts , tous africains enfin qu’au final , une soit primée.

Cette troisième saison a vu gagner madame Lamah Patricia , une mère de famille de 31 ans , propriétaire de salon de coiffure « Pats Natural Beauty ».

Tout a commencé très tôt pour Patricia, dès l’adolescence. Coiffeuse maison , elle s’amusait à s’exercer les têtes des membres de sa famille et de ses amis. Le bon travail restant très rarement caché , sa renommés fait le tour des pâtés de maisons , ce qui la pousse à s’intéresser plus à la coiffure et à ouvrir à l’âge de 29 ans son salon de coiffure .

Diplômé en maîtrise de droit , droit des affaires , Patricia , n’a eu aucun problème à convaincre sa famille pour se lancer dans sa passion de toujours , la coiffure.

Son aventure Koiffure Kitoko débuta grâce à une amie , qui réussit à la convaincre de participer au concours. Chose qui fut faite après plusieurs hésitations.

Une première expérience télé pour elle, qui se passe dans de bonnes conditions , malgré l’adversité qui régnait sur les plateaux , l’ambiance à la résidence était des plus détendues et amicales.

Patricia la gagnante du concours ? Elle n’en revenait pas « Un sentiment inexplicable de sentir cette joie et cet engouement , surtout la fierté que je lisais sur le visage de ma famille » selon ses propres dires .

Depuis sa victoire , les affaires de Patricia ont pris un petit coup de boost, l’effet de la curiosité et de la reconnaissance.

Les projets futurs de Patricia sont multiples.

  1. La préparation la relève , la prochaine Kitoko de la Guinée pour la prochaine édition du concours Koiffure Kitoko.
  2. La professionnalisation du métier de la coiffure Nappy .
  3. La mise en place de marque de produits aux essences naturelles pour la peau et les cheveux .
  4. La campagne de sensibilisation afin de stopper la dépigmentation et le défrisant
  5. L’ expansion de son salon de coiffure ‘Pats Natural Beauty’ dans son pays, la république de Guinée.

Par Sidy Tra

Partager l'info
  • 419
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    419
    Shares

Vous allez aimer aussi ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *